Cela faisait six mois que j’avais fait la connaissance avec le patchwork. Et je commençais à lire des revues sur lesquelles les ouvrages démontrés me laissaient sans voix et très motivée pour en réaliser quelques uns.

Mais je voulais réaliser ces ouvrages à la machine. Je ne voulais pas « tirer l’aiguille ».

J’allais faire « figure d’extraterrestre » pendant quelques années. Durant celles-ci, combien de fois ai-je entendu que ce n’était pas du patchwork que je faisais. Mais peu m’importait. J’aimais cette nouvelle activité et ses résultats. Que ce soit du patchwork ou non!

La technique du Log cabin me plaisait beaucoup. Je venais de réaliser deux patchs (Avis défavorable et Défi) avec cette technique, mais je voulais me lancer dans un autre défi.

Lors de mes recherches à la bibliothèque, j’étais restée en admiration devant la photo d’un patchwork et j’ai su tout de suite que c’était cet ouvrage que j’aimerais faire. Mais voilà! Il n’y avait aucune explication. Alors j’ai pris mon courage à deux mains, et à l’aide seulement de la photo et des quelques connaissances que j’avais acquises, je me suis mis au déchiffrage et au codage de cet ouvrage. Je ne savais pas quel travail cela allait me demander!!! Il a fallu que je révise mes connaissances en géométrie… Le proverbe : « La chance sourit aux innocents » s’avérait encore exact.

Mais j’y suis arrivée… Et voici le résultat! Et j’en suis très fière… même s’il comporte quelques erreurs et imperfections.

A cet époque, je ne travaillais aucun tissu « spécial patchwork ». Seulement des tissus glanés ça et là dans les magasins.

 

1995 - 01 - Flocon

Technique Log cabin asymétrique
Dimensions  155 cm x 178 cm
Nombre de tissus  57
Nombre de pièces  427
Temps de réalisation  100 heures environ
Commencé vers le …
Fini vers le …  Mai 1995
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.