La question de la dimension est sans doute une des premières que l’on se pose pour caractériser un patch. Souvent même avant la couleur dominante ou la technique. En tout cas, c’est la première question que posent les profanes.

Deux critères permettent de caractériser la dimension d’une œuvre :

  1. La surface bien sûr. Mais ce critère peut s’avérer trompeur car un patch de 1 m X 1 m (soit 1 m²) paraîtra plus petit qu’un autre de 2 m X 0,5 m (qui fait aussi 1 m²).
  2. Plus signifiant est finalement le périmètre (périmètre = 2 x longueur + 2 x largeur).

C’est ce critère que j’ai retenu pour le classement de mes patchs.

Je les ai répartis en 5 niveaux de périmètre, qui font autant de catégories :

Catégorie Périmètre
Minis patchs  <  1,5 m
Petits patchs  1,5 m à 2,4 m
Moyens patchs  2,4 m à 4 m
Grands patchs  4 m à 6 m
Très grands patchs  >  6 m

Pour avoir une vision générale de tous mes patchs classés selon le critère du périmètre, consultez le carrousel des patchs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.